Équilibre acido-basique

                     La malnutrition (mauvaise qualité des aliments et mauvaises habitudes alimentaires), le stress, la sédentarité, notre mode de vie actuel (occidental)… tendant à acidifier notre organisme, ce qui provoque, à terme un dérèglement de notre métabolisme. L’hyperacidité de l’organisme étant l’une des causes principales de la plupart des maladies métaboliques ; veillez) un juste équilibre acido-basique devient alors une notion fondamentale qui faire partie de l’hygiène de vie quotidienne.

                      L’équilibre acido-basique consiste à maintenir un équilibre entre l’acidité et l’alcalinité du corps. Après absorption, digestion et métabolisation des aliments que nous ingérons, ceux-ci lièrent soit des acides, soit des bases dans la circulation sanguine. Pour être en équilibre le Ph du sang doit être de 7,4 : c’est-à-dire légèrement alcalin. C’est au cours de la métabolisation que certains aliments vont générer des substances acidifiantes ou alcalifiantes. Certains aliments vont produire des acides dits forts (urique, phosphorique, sulfurique…), qui ont tendance à acidifier l’organisme. C’est le cas des aliments d’origine animale (poisson, viande, formage…, des céréales raffinées, des sucreries, et autres boissons industrielles.

En revanche les fruits et légumes de par leur richesse en minéraux sont des aliments alcalifiants. Une alimentation majoritairement acidifiante, entraine à long terme une acidose chronique pouvant générer plusieurs problèmes de santé. Le risque le plus connu est lié à la santé des os : l’ostéoporose. Pour compenser ce trop-plein d’acide, l’organisme va puiser dans ses réserve alanines, les minéraux et notamment le calcium, ce qui va tendre) fragiliser les os. D’où l’importance d’une alimentation riche et équilibrée afin de maintenir à l’état optimal cet équilibre indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.

Pour rétablir l’équilibre acido-basique, il faut commencer par modifier son alimentation, pour exemple :

Privilégier :

  • Légumes verts et colorés
  • Amandes et noix du Brésil
  • Fruits secs
  • Thé vert
  • Protéines végétales…

Éviter :

  • Viandes rouges, charcuteries
  • Céréales et sucres raffinés (pain, riz blanc…)
  • Produits laitiers surtout de vache
  • Café, alcool…

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *