L’activité physique

La naturopathie conçoit l’exercice physique comme l’un des piliers pour mettre en place une bonne hygiène de vie.

Lorsque l’on parle d’exercice  physique on ne pense pas uniquement aux activités sportives, mais bien à toutes activités impliquant  un effort musculaire visant à accomplir un travail quelconque. Par exemple faire du vélo, marcher, nager, mais aussi tricoter, jardiner ou danser.

 

Nul ne peut aujourd’hui contester les bienfaits des exercices physiques. Tous les experts s’accordent à dire que la pratique régulière de l’exercice physique est indispensable pour conserver la souplesse, la force et la vigueur de notre corps. En naturopathie, nous considérons la sédentarité comme l’une des causes qui à long terme peut conduire à la maladie.

En effet l’exercice physique permet d’activer simultanément les émonctoires et devient un outil de premier choix dans la cure de désintoxication. Lorsqu’on fait un effort physique, on fait travailler plusieurs organes, ce qui favorise l’élimination d’une plus grande quantité de toxines. L’exercice physique favorise la circulation sanguine permettant ainsi aux muscles de s’oxygéner davantage et d’être plus performants. La quantité plus importante de déchets qui passent dans le sang sera ainsi transportée plus facilement vers les émonctoires pour être éliminés.

De nombreuses raisons justifient la pratique régulière d’une activité physique :

L’activation des fonctions respiratoires.

  • Les mouvements du corps exercent une action de massage sur les viscères.
  • L’amélioration de l’assimilation des nutriments.
  • La stimulation de l’élimination des déchets.
  • Le renforcement du système immunitaire.
  • L’entretien du système ostéo-articulaire.
  • Tonification de la masse musculaire.
  • L’évacuation de tension musculaire.
  • Renforcement des réflexes.
  • Éviter la prise de poids.
  • Améliorer l’état du mental.

 

 Les méfaits de la sédentarité

            Le progrès technologique de notre siècle à modifié considérablement nos habitudes de vie courante, réduisant progressivement l’effort physique dans la plupart de nos actes du quotidien tant dans nos activités personnelles que professionnelles. Ce mode de vie a largement fait de nous des sédentaires. La sédentarité dont nous parlons se définie par l’inactivité physique, elle concerne les personnes effectuant moins de trente minutes par jour d’activité physique modérée à intense c’est-à-dire provoquant au minimum un léger essoufflement.

 

L’instinct naturel de l’homme est le mouvement. Le corps humain est fait pour bouger : marcher, courir, se déplacer … au sein de son environnement naturel. De façon analogue toutes les fonctions du corps sont faites pour vivre dans une totale harmonie d’échanges et de mouvements. L’homme moderne, sédentaire, contrarie cette nature profonde et fondamentalement expose son corps à la souffrance de l’inadaptation.

 

  • L’obésité qui se répand de plus en plus, est la plus visible des conséquences néfastes de l’inactivité physique. Elle résulte d’un déséquilibre de la balance énergétique entre les apports dont la valeur calorique est bien plus élevée (forte teneur en sucre et en graisses), et les dépenses énergétiques qui ont diminuées.
  • Les muscles fondent progressivement, s’atrophient, se raidissent car ils sont sous sollicités, et rapidement ils sont remplacés par de la graisse,
  • les tendons se raidissent et les articulations se rouillent.  Les conséquences de cette perte de masse musculaire se répercutent à différents niveaux de l’organisme. Le squelette sans le soutien des muscles se fragilise et se déforme. Rapidement, le manque de mouvement ajouté à de mauvaises postures quotidiennes expose tout le système ostéo-articulaire à une perte de mobilité, une perte de souplesse et à sa fragilisation.

On trouve aujourd’hui des déformations vertébrales (scoliose, lordose, cyphose) chez la majeur partie des gens, elles se manifestent le plus souvent dès l’adolescence. La colonne vertébrale, sans le soutien des muscles dorsaux s’expose aux risques de blocages, de déplacements de vertèbres, de pincements des nerfs (sciatique, lumbago…), entrainant une mauvaise circulation de l’influx nerveux vers la moelle épinière perturbant les échanges entre le corps et le cerveau.

Le mécanisme ostéo-articulaire ne s’use que si on ne s’en sert pas (ou trop) c’est alors qu’apparaissent des troubles rhumatismaux et diverses lésions de décalcification, perte de masse osseuse, dégradation du cartilage

                Sur la sphère énergétique, le mode de vie sédentaire est tout aussi néfaste, il coupe le contact avec les éléments naturels, les rayons du soleil, l’eau, la terre, les végétaux… Alors que pratiquer l’exercice physique au grand air, au contact de ces éléments est le meilleur moyen de se ressourcer en énergie vitale.

L’inactivité associée aux pollutions sensorielles de toutes sortes nous affecte également au niveau psycho-émotionnel. Nous sommes de plus en plus perméables au stress et à l’anxiété. La passivité, l’enfermement se traduit sur le psychique par la morosité, le manque d’envie, de motivation… «Moins on en fait et moins on a envie d’en faire»…

Alors c’est décidé en février, je « me » bouge! Et pour ce faire, pas besoin de dépenser des fortunes en abonnements, en salle de sport… On investit dans un vélo d’appartement, on fait une marche active  de 30 minutes par jour, on s’aide de tuto sur Youtube pour découvrir des pratiques comme le Tai CHi, le Yoga ou le Pilate. On cherche des vidéos spéciales « débutants » et tout doucement on ré intègre le mouvement dans notre quotidien. Il y a aussi le badminton ludique et physique à la fois, qu’on pratique entre amis et qui reste très abordable financièrement parlant : souvent 5 euros le terrain pour 1h de badminton (à diviser selon le nombre de participants).

On hésite pas à franchir la porte des centres sociaux de notre quartier qui proposent souvent des activités à moindre couts ou en fonction de nos revenus. Il y a aussi les associations. Bref, pas d’excuse!! Le mouvement c’est la vie!

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *