L’état de conscience modifiée en Hypnose

L’hypnose attire, interroge, questionne, surprend…Ce que l’on me demande le plus souvent est de bien expliquer ce qu’est « l’état de conscience modifiée » ou « transe » ou « état hypnotique ». Ce moment où la conscience laisse place à l’inconscient. Un moment de « bascule » qui se fait tout en douceur et sans que l’on en ait réellement « conscience ».

Nous sommes naturellement et ce, plusieurs fois par jours en « état modifié de conscience », cela peut-être quand vous êtes bien concentrés ou focalisés devant film au cinéma par exemple, ou lorsque vous conduisez et êtes perdus dans vos pensées : vous savez ou vous vous trouvez, ce que vous êtes en train de faire mais vous êtes « à l’intérieur de vous-mêmes ». Cet état peut correspondre aux expressions suivantes : « être dans les nuages » « dans la lune »…

L’inconscient est la partie de notre esprit qui nous permet de réaliser des mouvements automatiques, comme : les battements du cœur, les clignements d’yeux, la déglutition, la transpiration…tout ce qui ne nécessite aucune action « consciente » de notre part.

En séance d’hypnose le praticien va « tout simplement » chercher à mettre son consultant dans cet état naturel afin de pouvoir travailler sur la ou les problématiques souhaitées. En état de « transe » nous pouvons alors mettre en marche le processus de « transe…formation ».

Vous pouvez vous imaginer un grand saladier à l’intérieur de votre esprit, celui-ci est rempli de : ressources, bienveillance, estime de soi, fierté, amour de soi…Tout ce que contient ce saladier est ce qui est bon, juste pour vous, personnellement. Par contre souvent ce saladier est recouvert d’un ou plusieurs couvercles que l’on peut nommer : croyances négatives, peurs, phobies, mauvaises estime de soi…malheureusement produites par : le mental, la religion, la société, notre éducation,… Petit à petit nous n’arrivons plus à accéder à nos propres ressources intérieures et on s’installe dans des problématiques psychologiques, émotionnelles, comportementales…chroniques.

En séance d’hypnose et ce à l’aide d’un langage spécifique, le praticien invite son sujet à se reconnecter à lui-même, à vivre pleinement cet « état modifié de conscience« . Ainsi, le sujet accède à la partie inconsciente de son esprit, celle ou se cache les ressources positives mais aussi les traumas, les peurs… La transe va permettre à chaque individu de vivre l’expérience de « sa propre réalité intérieure ». Chaque individu étant unique, le thérapeute en hypnose se doit d’être le plus « connecté » et « synchronisé » possible à son sujet afin de coller au plus juste à la réalité de la personne. Plus le thérapeute est connecté, plus celui-ci sera à même de guider, d’accompagner son sujet. Le praticien à un rôle de « guide » mais c’est le sujet qui possède ces propres ressources et solutions.

En état de « transe », vous êtes tout simplement focalisé sur vos ressentis, à l’intérieur de vous-même.

Les yeux fermés, la respiration régulière, le corps relâché, confortablement installé… petit à petit vous tombez dans un état agréable de rêverie, de détente, de profonde relaxation. Vous êtes en « hyper focalisation » sur votre expérience personnelle. Cependant, vous êtes toujours « conscient » de où vous êtes, avec qui, dans quel but… En hypnose thérapeutique, jamais votre inconscient ne vous fera faire quelque chose qui n’est pas bon pour vous.

Lorsque vous êtes profondément installé dans cet état, le praticien en hypnose peut alors débuter un ou plusieurs protocoles spécifiques en fonction de l’objectif souhaité par le sujet.

Vous n’avez rien à faire, simplement à vous laissez porter, à ressentir ce qu’il y a à ressentir, entendre ce qu’il y a à entendre, voir ce qu’il y a à voir…

Vous pouvez ressentir des émotions, des frissons, de la chaleur, des sensations agréables, d’autres un peu moins… Chacun réagit différemment et surtout en fonction de ces problématiques, de son vécu, de son histoire, de sa construction…Cependant il est important de savoir qu’à chaque instant de votre expérience, vous/votre inconscient faites le meilleur choix qui est à votre disposition.

Puis, le praticien vous fais « sortir » de cet état, afin de vous ramener à « l’ici et maintenant », au présent. Nous pouvons alors si vous le souhaitez faire un léger « debrief » de ce que vous avez vécu, ressenti…il n’est cependant pas nécessaire d’analyser la séance. Le plus dur est d’accepter que ce qui a été fait au niveau inconscient n’est pour le moment pas encore « palpable » au niveau conscient. Il faut alors laisser le temps à l’esprit d’infuser ce qui a été fait.

Pour ma part et ce au sein de mon cabinet à Bègles (près de Bordeaux), je préconise de revoir la personne, afin de pouvoir approfondir le travail effectué en première séance. Il n’y a pas de recette magique, parfois en 1 seule séance une problématique peut-être réglé parfois il faudra plusieurs séances. Mais pas d’inquiétude à avoir l’hypnose Ericksonienne fait partie des thérapies dites « brèves ». On évalue entre 6 et 10 le nombre maximum de séances possibles pour régler une ou plusieurs problématiques.

Ce qu’il est important de retenir : « c’est ce que le patient fait pour lui-même qui est à l’origine de ses propres changements et non l’intervention du thérapeute » mais surtout «  chacun possède toutes les ressources nécessaires pour effectuer les changements désirés ».

Alors prêt à tenter l’expérience ?

Les séances se déroulent à mon cabinet, au 428 route de Toulouse à Bègles ou à votre domicile sur Bordeaux (supplément +10e). Le coût d’une séance est de 70 euros, comptez entre 1h et 1h45 la séance. Des tarifs dégressifs vous seront proposés en fonction du nombre de séance effectuée.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *