La naturopathie

       ◊ La naturopathie est une médecine naturelle, qui vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, ainsi qu’à aider l’organisme à s’auto régénérer grâce à des moyens naturels. Cette médecine éducative, préventive et holistique utilise 10 techniques naturelles et spécifiques (alimentation, phyo-minéralogie, psychologie, exercices physiques, techniques réflexes, actinologie, pneumologie, magnétisme, hydrologie et techniques manuelles). Ces techniques permettent de contrer les troubles qui déséquilibrent notre santé.

      ◊ La naturopathie ne traite pas les symptômes (manifestations de la maladie), mais recherche et agit sur les causes : pour se faire elle s’intéresse à la qualité de vie de la personne sur ses différents plans d’existence (physique, psychologique, énergétique et spirituelle).

          ◊ La naturopathie repose sur 5 principes fondamentaux :

  • Le vitalisme : Notre corps, nos organes, nos cellules sont en relation avec une une énergie, qui organise, régule, répare nos fonctions organiques. C’est le « Chi », le « Qi », ou le « Prâna » des orientaux ou la  » force vitale  » en naturopathie. Prendre en compte cette force de Vie, c’est donner la primauté à la notion de terrain par rapport au symptôme.
  • L’humorisme : La naturopathie s’intéresse à la qualité de nos « humeurs » que sont : le sang, la lymphe mais aussi les liquides à l’intérieur et à l’extérieur des cellules. En effet, ces liquides qui composent les 2/3 du corps humain ont pour fonction de nourrir nos cellules. Le travail du naturopathe consiste à favoriser la libre circulation des « humeurs », étudier et corriger les toxines qui les surchargent afin de renforcer le terrain biologique.
  • L’hygiénisme : Ce concept s’apparente à la notion de mode de vie. L’hygiénisme met en avant les conditions adaptées à notre biologie et à notre psychologie pour pouvoir vivre pleinement sa santé ou la retrouver. L’hygiène de vie selon les naturopathes c’est : l’hygiène alimentaire, l’hygiène corporelle, l’hygiène physique, l’hygiène psychologique… et c’est aussi côtoyer régulièrement les éléments naturels : soleil, eau, air…
  • L’holisme : La naturopathie conçoit l’humain dans tous ses aspects (énergétique, psychologique, physique, spirituel et social… Car le « tout  est supérieur à la somme des parties ».
  • Le causalisme : La naturopathie cherche à corriger les causes profondes des troubles et ne s’intéresse pas au seul « symptôme », en modifiant certains comportements grâces à des corrections nécessaires : hygiène alimentaire, gestion des stress, toutes pratique d’exercices physiques, drainage des surcharges potentielles…