La naturopathie

       ◊ La naturopathie est une médecine naturelle. Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu. Elle permet également d’aider l’organisme à s’auto régénérer. Pour se faire nous utilisons des moyens naturels.

Cette médecine éducative, préventive et holistique utilise 10 techniques naturelles et spécifiques.

Elles se présentent dans cet ordre : alimentation, phyo-minéralogie, psychologie, exercices physiques, techniques réflexes, actinologie, pneumologie, magnétisme, hydrologie et techniques manuelles. Ainsi ces techniques permettent de contrer les troubles qui déséquilibrent notre santé.

Attention, la naturopathie ne traite pas les symptômes (manifestations de la maladie), mais recherche et agit sur les causes. En effet, cette pratique s’intéresse à la qualité de vie de la personne sur ses différents plans d’existence : physique, psychologique, énergétique et spirituelle.

Cette médecine naturelle repose sur 5 principes fondamentaux :

Le vitalisme 

Notre corps, nos organes, nos cellules sont en relation avec une une énergie, qui organise et régule nos fonctions organiques. On appelle cette énergie : le  « Chi », le « Qi », le « prâna » ou la  » force vitale  » en naturopathie. Prendre en compte cette force de Vie, c’est donner la primauté à la notion de terrain par rapport au symptôme.

L’humorisme

La naturopathie s’intéresse à la qualité de nos « humeurs » que sont : le sang, la lymphe mais aussi les liquides à l’intérieur et à l’extérieur des cellules. En effet, ces liquides qui composent les 2/3 du corps humain ont pour fonction de nourrir nos cellules.

Le travail du naturopathe consiste à favoriser la libre circulation des « humeurs ».

L’hygiénisme

Ce concept s’apparente à la notion de mode de vie. L’hygiénisme met en avant les conditions adaptées à notre biologie et à notre psychologie. L’objectif ici est de pouvoir vivre pleinement sa santé. L’hygiène de vie selon les naturopathes c’est : l’hygiène alimentaire, l’hygiène corporelle, l’hygiène physique, l’hygiène psychologique… C’est ainsi, côtoyer régulièrement les éléments naturels : soleil, eau, air…

L’holisme

Le concept de concevoir l’humain dans tous ses aspects énergétique, psychologique, physique, spirituel et social… Pour le naturopathe «  tout  est supérieur à la somme des parties « .

Le causalisme

Pour finir, la naturopathie cherche à corriger les causes profondes des troubles et ne s’intéresse pas au seul « symptôme ». Sur ce point il est démontré que grâces à des corrections nécessaires : hygiène alimentaire, gestion des stress, toutes pratique d’exercices physiques, drainage des surcharges potentielles…on modifie certains comportements.